Si vous avez envie de vous trouver un logement en location, vous avez le choix de passer par un agent immobilier ou d’aller consulter des sites de petites annonces entre particuliers. Mais dans les deux cas, pour ne pas perdre votre temps et effectuer des recherches efficaces, vous commencerez par répondre à quelques questions dont:

  • quel est votre budget ? C’est vraiment le premier élément auquel vous devez penser. Il faudra réussir à payer facilement votre loyer chaque mois, sans pour autant mettre votre compte bancaire dans le rouge. Faites vos calculs entre votre revenus et vos dépenses. Des spécialistes vous diraient qu’il ne faut pas que le montant de votre loyer dépasse le tiers de vos revenus
  • combien de chambres vous faut-il ? Tout dépendra de la composition de votre famille. Composition actuelle mais aussi composition future
  • dans quelle région voulez-vous vivre ? Ou plus précisément si vous le savez, dans quelle ville ? Parfois, ce sera pour être à proximité du travail et éviter les bouchons sur la route. Ou alors, ce sera pour vous rapprocher de la famille, des amis.

Maintenant que vous avez ces renseignements, vous les communiquerez à votre agent immobilier pour compléter votre fiche. Ou alors, vous renseignez le moteur de recherche de votre site de petites annonces. Ainsi, vous n’obtiendrez que des résultats ciblés susceptibles de vous convenir. Une fois que vous aurez visité les biens qui vous plaisent, vous pourrez prendre votre décision.

Etat des lieux

État des lieux : il est fait le jour de la signature du bail de location?

Ne restera plus alors qu’à fixer la date de remise des clés et de signature du contrat de location. Mais ce sera aussi à cette date que vous établirez votre état des lieux. Il faut savoir que ce document décrit l’état du logement et de ses équipements, pièce par pièce, le jour de votre arrivée mais aussi le jour de votre sortie. En d’autres termes, il en faut d’eux : un à la date d’arrivée et un à la date de départ. Bien sûr que ce sera long et fastidieux à rédiger. Mais pensez que c’est important si vous avez envie de récupérer votre caution à la fin du bail. En cas de soucis, les deux états des lieux seront comparés.

S’il faut faire des réparations à cause de dégradations dont vous êtes l’auteur, le propriétaire les paiera avec votre dépôt de garantie. Mais si ces dégradations sont dues à de la vétusté, alors, vous ne serez pas mis en cause, vous n’aurez pas à supporter les frais de réparations. Une caution, aussi appelée dépôt de garantie, est toujours versée à la signature du contrat de location. Son montant sera au moins égal à un mois de loyer mais souvent à plusieurs. Outre pour le paiement d’éventuelles réparations, cette caution sert également en cas de loyer impayé ou de charges impayées.

Où trouver un état des lieux vierge?

Pour votre état des lieux, vous trouverez facilement un modèle à télécharger en ligne. Ensuite, il vous suffira d’imprimer ce modèle afin de le compléter. À la lecture du modèle d’état des lieux, vous apprendrez qu’il comporte plusieurs mentions légales comme :

  • la description de chaque pièce : le sol, le plafond, les murs et chaque équipement seront passés au peigne fin. Tout sera noté, même le plus petit des défauts : une peinture qui commence à s’effriter, une fissure naissante ou bien encore une minuscule tâche
  • un inventaire des clés qui permettent d’ouvrir le logement. Vous en recevrez plusieurs jeux et le propriétaire en gardera un
  • le relevé de tous les compteurs : eau, électricité et gaz quand il existe. À défaut de relevé, vous auriez à supporter les consommations de l’ancien locataire
  • sur l’état des lieux de sortie seront notées en plus les nouvelles coordonnées du locataire sortant. Pourquoi ? Tout simplement pour que le bailleur puisse le joindre si besoin.

Etat des lieux

Le plus souvent, un état des lieux se rédige à l’amiable entre un propriétaire et son locataire. Dans ce cas-là, c’est totalement gratuit. Il y a juste le modèle à télécharger sur internet. Mais, parfois, le bailleur mandatera une tierce personne pour effectuer cet état des lieux à sa place. Ici, ce sera un agent immobilier ou un huissier de justice. En cas d’intervention d’un agent immobilier ou d’un huissier de justice, vous aurez des frais à supporter. Le montant dépendra de la surface habitable du logement. Et généralement, les frais seront partagés entre le bailleur et le locataire.

Pour réussir un état des lieux, il est conseillé de le faire en journée, quand il fait bien clair. En effet, il ne serait pas étonnant que les défauts vous sautent moins aux yeux à la lumière artificielle. En entrant dans le logement, vous commencez déjà par vérifier qu’il y a de l’électricité dans toutes les pièces. Vous testez les prises électriques et les équipements fonctionnant à l’électricité. Quand il manque une ampoule au plafond, vous le notez aussi. À défaut, le propriétaire pourrait vous la faire payer à la sortie.

État des lieux : est-ce que vous avez tout vérifié?

Pour l’eau, il suffit d’ouvrir tous les robinets et même celui de la douche et de tirer la chasse d’eau. Quant au gaz, quand il est présent dans la maison, le plus souvent, ce sera pour alimenter une chaudière ou une plaque de cuisson. Là encore, testez pour voir que tout marche bien. Il faudra aussi jeter un œil aux menuiseries intérieures et extérieures. Vous ouvrez les portes, les fenêtres, ainsi que les portes de placard et les tiroirs.

Voilà la théorie pour réussir votre état des lieux ! Sauf que, dans la pratique, cela s’avère souvent différent ! Elles ne sont pas rares les fois où les locataires découvrent de nouveaux défauts une fois qu’ils ont emménagé. Si cela vous arrivait, sachez qu’une loi y a pensé.

Cette loi précise que vous pouvez modifier un état des lieux dans les dix jours suivant la date de rédaction. Vous en parlez donc avec votre propriétaire. S’il ne connaît pas cette loi ou s’il n’a tout simplement pas envie d’appliquer la loi, prenez les mesures qui s’imposent ! Vous envoyez de suite un courrier recommandé.

Et si rien ne bouge, vous faites appel à un huissier de justice. Il saura mettre un terme à ce différend !

Etat des lieux

Pour conclure, voici un petit résumé de ce qu’il faut savoir à propos d’un état des lieux. C’est un document à rédiger à l’entrée d’un logement en location mais aussi à la date de sortie. Il est toujours en double exemplaire : un pour le locataire et un pour le propriétaire.

Vous en trouverez facilement un modèle vierge sur internet. Dans ce document, vous passez le logement au peigne fin : pièce par pièce et tous les équipements présents. Il faut aussi vérifier les arrivées d’eau, d’électricité et de gaz, au cas où. Cet état des lieux sert à vous protéger en cas de dégradations constatées en fin de bail.

C’est en comparant les deux état des lieux qu’il sera possible de trancher et de savoir qui doit payer les réparations. Quand tout va bien, vous récupérez votre caution dans les deux mois qui suivent la rédaction de l’état des lieux de sortie.